Parcours de soins

L’équipe du Dr LALOUX, remercie les parents et les patients de la confiance qu’ils nous accordent. Notre spécialité s’attache à corriger les anomalies de position des dents et/ou des mâchoires (ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE, encore appelée ORTHODONTIE), afin de prévenir les désordres fonctionnels et esthétiques qui peuvent en être les conséquences.

Le traitement s’inscrit dans la durée (plusieurs mois à années) et nécessite le port d’appareils en bouche, parfois complexes et assimilables à des médicaments prescrits par votre médecin ; ces appareils présentent ainsi des effets spécifiques liés à l’application d’une posologie (durée de port, fréquence des contrôles et réactivations…), mais également des effets indésirables, des complications et des contre-indications. La réussite du traitement impose donc une entière coopération du patient.

La première consultation

Lors de la première consultation, vous rencontrez le praticien qui réalise un examen clinique et photographique.

A partir de cet examen, nous pouvons :

  • confirmer la nécessité d’un traitement.
  • définir les éléments à corriger.
  • vous expliquez les différentes phases du traitement et les alternatives éventuelles.
  • prévoir un deuxième rendez-vous afin de parfaire le bilan, d’établir le dossier de prise en charge pour votre enfant, et de vous présenter le ou les devis.

N’oubliez pas de vous munir lors de premier rendez-vous :

  • des documents en rapport avec la consultation : courrier de votre Médecin ou Chirurgien Dentiste, radiographies, empreintes, photos…
  • de votre CARTE VITALE ou de l’attestation de votre organisme de protection sociale.
  • de votre CARTE MUTUELLE.
  • d’un moyen de paiement : chèque, carte bleue ou espèces.

S’il s’agit d’une première consultation pour un enfant mineur, il est préférable qu’au moins un des deux parents soit présent.


Le deuxième rendez-vous : bilan

Lors de ce deuxième rendez-vous, nous allons parfaire le bilan :

  • empreintes des arcades dentaires.
  • radiographies de la face.

Nous vous confirmons alors les appareillages prescrits et prévoyons les rendez-vous nécessaires à leur mise en place.

Nous établissons également un devis et le dossier de demande de prise en charge à adresser à votre organisme de sécurité sociale.


Le traitement orthodontique

Principes

Par l’intermédiaire d’appareils mobiles (amovible : plaques palatines et propulseurs en résine, casques et masques orthopédiques, élastiques inter-maxillaires), ou fixes (« bagues » et « boîtiers », scellés sur les dents), l’orthodontiste arrive à modifier la direction et éventuellement la quantité de croissance des mâchoires, et à corriger les mauvaises positions des dents qui y sont implantées. Il peut également s’aider d’appareils amovibles pour rééduquer certaines fonctions, en particulier la position de la langue et la déglutition.

Fréquence des visites régulières

Les systèmes de force utilisés se modifiant continuellement au cours du traitement, ils doivent être contrôlés et éventuellement modifiés régulièrement :

  • toutes les 8 à 9 semaines pour les appareils amovibles.
  • toutes les 10 à 11 semaines pour les appareils fixes.
  • tous les 3 à 6 mois pendant les phases de surveillance.

Durée

Les mouvements ainsi réalisés sont lents, le traitement actif complet d’un enfant pouvant durer jusqu’à 36 mois (3 ans), parfois plus pour les cas « complexes ».

Périodes de surveillance

Les périodes « actives » sont parfois entrecoupées de « phases de surveillance », pendant lesquelles le praticien interrompt le traitement actif entre deux phases (souvent entre la phase orthopédique et/ou interceptive en denture lactéale, et la phase orthodontique en denture définitive), contrôlant l’évolution de la croissance dentaire et faciale.

Le suivi dans sa globalité peut donc durer de nombreuses années, PENDANT TOUTE LA CROISSANCE de l’enfant puis de l’adolescent.

La contention

Une fois les objectifs thérapeutiques atteints, il convient d’observer une période de « contention » (entre 1 et 2 ans, voire à vie selon les cas), consistant en le port d’un appareil le plus discret possible (Fil collé derrière les dents antérieures ou « attelle de contention »).

Consolidant les mouvements réalisés, il permet aux tissus de soutien des dents, aux muscles et aux os de la face de s’adapter à la nouvelle position des dents et/ou des mâchoires. Cette période est aussi importante que la phase de traitement actif, son suivi limitant autant que faire se peut les risques de récidive.

Collaboration avec d'autres spécialistes

Le traitement peut nécessiter la collaboration de praticiens d’autres disciplines : les ORL, les Orthophonistes, les Parodontologistes, les Kinésithérapeutes… et dans certains cas les Chirurgiens Maxillo-Faciaux en particulier pour rééquilibrer la position des mâchoires lorsque les appareils n’ont pu y parvenir parfaitement.


Fermer le menu